Vos besoins...

Ce n’est jamais facile de se positionner face à une personne ou une équipe fragilisées, en sur-stress ou en mal-être. Quoi faire ? Comment réagir ?

Ce n’est jamais facile de se positionner face à une personne ou une équipe fragilisées, en sur-stress ou en mal-être. Quoi faire ? Comment réagir ?

 

  • Vous observez des personnes fragilisées, en sur-stress, en mal-être ?

 

  • Vous souhaitez sécuriser le retour à l’emploi d’un collaborateur qui a vécu une situation de mal-être avant son arrêt (lié à la maladie, lié à un décès, suite à un burn-out…) ?

 

  • Vous souhaitez apporter une aide au manager ou à l’équipe en difficulté face à la situation de mal-être vécu par leur collègue ?

 

  • Vous souhaitez apporter un soutien à un collaborateur ou à une équipe déstabilisés par un environnement très contraint à faible marge de manœuvre, par un changement (réorganisation, modification des logiques métier, plan social…), par une agression ?

 

Appelez-nous ! Le Cabinet PréSens vous conseille.

Les raisons du mal-être...

que l’on soit dirigeant, manager, collaborateur
en entreprise, collectivité, association

Depuis une dizaine d’années, le monde du travail est en pleine mutation. D’une certaine stabilité dans le quotidien, le changement, alors exceptionnel, est devenu la norme : il est devenu permanent.

Que le changement soit politique, économique, réglementaire, technologique, il a des impacts sur les moyens et les ressources de l’entreprise, sur l’organisation du travail, le management, le dialogue social, la possibilité de bien-vivre et d’être efficient au travail…

Le travail est de plus en plus complexe à appréhender :

  • pour les DIRIGEANTS qui doivent faire face à une concurrence de plus en plus féroce et être inventifs pour se maintenir dans des eaux houleuses
  • pour les MANAGERS qui ont besoin d’embarquer la majorité des collaborateurs pour faire face à ces défis
  • pour les HOMMES et FEMMES qui doivent faire preuve d’une grande capacité d’adaptation, de réactivité, d’agilité pour rester mobilisées, dans le bien vivre et l’efficience

Tout ceci dans un rythme qui s’accélère, des moyens de plus en plus rares, avec une exigence de plus en plus élevée.

Cette nécessité pour tous de relever ces défis, de s’adapter en permanence, de rester mobilisés, efficients, « sur le pont » se fait pour un certain nombre dans la douleur :

  • Pour une partie, ce qui apparaît au départ comme un challenge et crée une stimulation, peut à plus moins long terme (selon la capacité de chacun à résister au sur-stress, le soutien dont il bénéficie ou non, sa construction…) devenir source de souffrance.
    La personne ressent qu’elle n’a plus les ressources psychiques (l’envie, la motivation, l’utilité, le sens) ou physiques (fatigue chronique, affections diverses, maux de dos, maux de ventre, arythmie, difficulté à se concentrer, à se mettre à la tâche…) pour faire face.
  • Pour une autre partie, ceux qui ne sont pas construits pour le changement, ceux qui n’ont pas le besoin de nouveauté mais qui sont rassurés par une certaine stabilité voire routine, le monde du travail d’aujourd’hui les met dans la plus grande difficulté.

que l’on soit dirigeant, manager, collaborateur…
en entreprise, collectivité, association

Les raisons du mal-être peuvent être multiples :
Dirigeant, Manager ou Collaborateur, les:
difficulté à bien-vivre la pression ressentie, difficulté croissante à accepter les règles du jeu (évaluation, rémunération, « justice »), sentiment d’échec de vouloir faire changer quelque chose ou quelqu’un qui ne bouge pas, un cadre de travail perçu comme étant de plus en plus flou ou rigide ou inéquitable, difficulté à réaliser ce qui est attendu, la plus ou moins possibilité de parler et réfléchir à ce qui empêche de pouvoir réaliser et/ou bien-vivre son travail, une charge perçue comme excessive et à laquelle on peine à faire face ou au contraire un sentiment de sous-charge (le bore-out), ne plus trouver de sens à ce que l’on fait (brown-out), appréhender le changement à venir, difficulté à s’adapter au changement, etc.

Les psychologues du travail du Cabinet PréSens vous aident à démêler les raisons qui se sont accumulées avec le temps et vous accompagnent pour retrouver un pouvoir d’agir sur la situation.

Contactez-nous ! Nous pouvons vous aider.

Nos fondements et Notre savoir-faire

Quelle que soit la raison du mal-être, la souffrance résulte du sentiment d’impasse dans laquelle la personne se trouve, comme si elle n’avait pas d’autre choix que de subir la situation. Parfois la personne peut voir que la situation nécessite de réagir sans qu’elle y parvienne pour autant.

Moins la personne voit comment elle va pouvoir s’en sortir, plus le sentiment d’impasse perdure, plus la probabilité d’une dégradation de la santé psychique est forte.

Sur la durée, les impacts sur la santé physique sont plus ou moins graves (de l’insomnie à l’arrêt cardio-vasculaire). En fonction de la construction psychique de chacun, ce mal-être peut conduire à la dépression, pour d’autres il conduira à l’épuisement professionnel, au burn-out rendant difficile la possibilité de s’investir dans le travail voire parfois le maintien au poste. Dans certains cas malheureusement, les conséquences peuvent être irréversibles (suicides, AVC, infarctus, syndrôme de Karoshi…).

Passer du mal-être au mieux-vivre et à la possibilité de se remobiliser dans le travail ne se décrète pas.

Cela nécessite de passer par un processus cognitif précis pour démêler, faire apparaître les différents « éléments du puzzle », identifier les causes racines du malaise, décrypter les mécanismes psychiques à l’œuvre en résonance avec la situation de travail vécue, co-construire avec la personne d’autres façons de réagir qui lui permettront de se préserver tout en tenant compte de ses contraintes et de celles de son environnement.

C’est tout le savoir-faire de Marie Bec et Daniel Cossard, psychologues du travail du Cabinet PréSens.

Ceci demande de l’empathie, du discernement, de l’objectivité, une capacité d’analyse fine et une capacité à confronter avec une extrême bienveillance.

Nous avons totalement conscience que confier de l’ultra-intime à l’ère de la super-performance est loin d’être facile et évident. C’est pourquoi nous garantissons la mise en place tout au long de l’accompagnement, des conditions nécessaires pour se sentir en confiance, libre de ses propos sans crainte d’être jugé (en savoir plus dans la rubrique « Qui sommes-nous ? » et « Déontologie »).

Notre réponse

Nous prenons le relais des RH, du management, des services de santé au travail, des élus du personnel pour accompagner le collaborateur et lui permettre de reprendre pied de manière réaliste. Nous accompagnons également l’entourage professionnel de ces collaborateurs pour lui permettre d’adopter la posture la plus ajustée.

Le cabinet PréSens accompagne toutes les phases du mal-être : dès les premiers signaux, également dans les phases où le malaise est installé et semble être une fatalité, jusqu’aux situations où il génère de l’épuisement, de la dépression ou du burn-out.

A PréSens, nous mettons toute notre expertise au service de la personne afin de reprendre le dessus sur la situation, renouer avec une énergie positive et de pouvoir réinvestir la sphère professionnelle de manière durable.

A PréSens, nous mettons toute notre expertise au service de la personne afin et de pouvoir se réinvestir

Quelques exemples de dispositifs possible :

  • Accompagnement individuel dit de remobilisation
  • Accompagnement conseil sur l’approche, la posture à tenir auprès du manager, collègue, RH
  • Débriefing collectif suite à agression, changement mal vécu…
  • Mise en place d’une cellule d’écoute

Contactez-nous pour en discuter !

 

Pourquoi faire accompagner un collaborateur
en mal-être ?

  • Lutter contre la démotivation, le désengagement en permettant de se ré-impliquer et le cas échéant de se réorienter voire de partir, mais de manière choisie et non subie.
  • Libérer les managers et les collègues d’une situation qu’ils ne peuvent accompagner seuls.
  • Transformer le mal-être, les risques psychosociaux en bien-vivre et en ressource psychosociale.
  • Contribuer au maintien à l’emploi, au retour à l’emploi.
  • Respecter l’obligation légale de l’employeur de s’assurer des conditions nécessaires à la santé psychique et physique de ses collaborateurs.

Les + d’un accompagnement par un Psychologue du Travail du Cabinet PréSens

A la différence d’un psychologue (tourné vers l’individu) ou d’un consultant (tourné vers l’organisation, le management) le psychologue du travail porte un regard systémique sur la situation .

A la différence d’un psychologue (tourné vers l’individu) ou d’un consultant (tourné vers l’organisation, le management) le psychologue du travail porte un regard systémique sur la situation : il est à la croisée de l’individu et de son environnement professionnel.

Notre triple expertise permet au collaborateur de percevoir toute l’épaisseur de la réalité et de trouver la meilleure façon de réagir tout en prenant en compte les contraintes de son environnement et les siennes (ce qu’il veut, peut, ne veut pas, ne peut pas).

Le psychologue du travail apporte un regard objectivé qui cherche à rendre lisible ce qui appartient au collaborateur et que l’entreprise n’a pas à porter pour lui permettre de reprendre pied de manière réaliste.

Le psychologue du travail apporte un regard objectivé qui cherche à rendre lisible ce qui appartient au collaborateur

Echangez avec un psychologue du travail, contactez-nous !

Témoignages

Romain

Consultant, 34 ans

> Pourquoi avoir fait appel à PréSens ?
A la suite d’un conflit avec un responsable hiérarchique, j’ai été placardisé. Les relations très apaisées avec ce responsable se sont transformées, du jour au lendemain en un vrai cauchemar psychologique (pris à partie en public, intimidation, agression verbale). En parallèle de ma prise de conscience sur les mécanismes en jeu (perversion, manipulation), j’ai souhaité être accompagné par PréSens pour mettre des mots sur cette période difficile. Je voulais également avoir des outils pour gérer les rencontres et relations que je continuais à entretenir avec ce responsable.

> En quoi, cela vous a aidé ?
D’abord, PréSens m’a aidé à déculpabiliser de cette situation. Cette prise de recul s’est faite grâce une analyse plus globale de mes relations aux autres (de manière personnelle et professionnelle). Finalement, elle m’a permis de mieux me connaître et de mieux comprendre les mécanismes psychologiques en jeu dans mes différentes relations. Ainsi, aujourd’hui j’ai réussi à positiver cette violente relation en l’envisageant comme quelque chose qui m’a aidé à aller plus loin.
Ensuite, PréSens m’a apporté des outils pour envisager d’autres manières de fonctionner dans mes relations quotidiennes. Surtout, PréSens m’a apporté le décryptage nécessaire pour stopper toute manipulation de mon responsable hiérarchique.

>Qu’avez-vous apprécié ?
Le cabinet PréSens est très à l’écoute. Dans la séance conclusive, nous avons pu ré-aborder l’ensemble des objectifs fixés au départ et même les petits détails que j’avais oubliés depuis ont été traités. PréSens fait également preuve d’une grande pédagogie. Il ne s’agit pas seulement de dire ce qu’il s’est passé, mais bien de devenir acteur d’un changement. Ce n’est donc pas du psy, mais bien un accompagnement vers un changement progressif.

Caroline

Conseillère dans le secteur de l’orientation-insertion, 43 ans

« Le cabinet PréSens m’a soutenue lors d’une phase difficile de ma carrière. Sur le même poste depuis presque 10 ans et en déficit d’épanouissement professionnel depuis plusieurs années, Marie Bec m’a aidé à me remobiliser afin de me « mettre en action ». Elle a su se montrer disponible pour une écoute bienveillante et a été de très bon conseil au regard de ma situation. Lorsque plus tard, ma motivation fut en berne au cours de mon bilan de compétences, elle a également su me « rebooster » afin que je me saisisse de ce bilan dans lequel je rencontrais des difficultés à m’investir. De petites idées à des conseils pointus, Marie a été d’une grande aide pour moi dans cette étape ».

Amandine

Cheffe de service dans le médico-social, 35 ans

« Le soutien de Marie a été très précieux dans une période professionnelle très difficile.
Mieux comprendre les enjeux, réajuster ma posture manageriale et regonfler un moral à zéro ont été, parmi d’autres choses, les points de soutiens proposés par Marie.
Ses compétences et connaissances ont éclairés mon cheminement professionnel et j’utilise très souvent ses conseils dans mon poste actuel.
Je recommande évidemment ! ».

Aurélie

Cadre dirigeant dans la fonction publique territoriale, 37 ans

« L’accompagnement est intervenu dans le contexte suivant : prise de poste difficile sur la responsabilité de Directrice Générale Adjointe dans une nouvelle collectivité plus importante que la précédente. Marie Bec a su m’amener à faire un bilan objectif de mes réalisations pendant 8 ans dans cette précédente collectivité. Elle m’a permis de faire le deuil de cette période, de reprendre confiance en moi et surtout de mieux cerner mon mode de fonctionnement : grâce à elle, j’ai pu identifier les qualités personnelles qui me sont utiles dans le management et la gestion de projets. J’ai pu aussi échanger avec mon N+ 1 grâce à la médiation de Marie Bec afin de mieux comprendre ce qui était attendu de moi mais aussi exprimer ce que j’attendais de lui. Après la période de séances à proprement parler, Marie BEC est toujours restée disponible par mail ou par téléphone, autant de fois que nécessaire ».

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus,

Qui sommes-nous ?

Marie Bec

Co-Fondatrice du Cabinet PréSens

Daniel Cossard

Co-Fondateur du Cabinet PréSens

Marie Bec est psychologue du travail depuis plus de 15 ans, elle a accompagné des collectivités locales, des entreprises privées avec délégation de service public et des groupes privés à savoir conjuguer la performance de l’entreprise et la santé des collaborateurs sans que l’un ne se fasse au détriment de l’autre. C’est un « plus » fondamental pour capter très rapidement les vécus des personnes accompagnées que ce soit au travers de problématiques d’organisation, de collaboration, de relation, de charge, de management, etc.

 

Daniel Cossard est psychologue du travail. Il accompagne depuis plus de 20 ans les entreprises, les institutions, les managers et les équipes pour que le bien-vivre, la santé et l’efficience puissent cohabiter au travail.

Nous avons tous les deux fait le constat dans nos interventions qu’il existait peu d’espace dans l’entreprise pour accompagner ceux qui vivent mal leur travail ou qui vivent mal au travail, ainsi que leur entourage professionnel. En effet, les managers, les équipes ne savent pas toujours comment faire, face à des personnes touchées par le mal-être au travail. Il n’est pas toujours facile de se positionner et de savoir comment réagir.

Nous avons créé le cabinet PréSens pour vous conseiller, prendre votre relais, le temps de l’accompagnement, que vous soyez professionnel du management, des ressources humaines ou de la santé au travail.

Notre vocation est d’accompagner pour que les personnes touchées par le mal-être au travail retrouvent un nouveau souffle ; et que l’environnement professionnel se positionne de manière adaptée.

Notre Déontologie, Notre Ethique

En tant que psychologue du travail, nous sommes soumis à un code de déontologie. Au delà, de ce qui pourrait n’être qu’une obligation légale, nous sommes profondément attachés aux principes qui vont suivre et ces valeurs fondent tous nos accompagnements.

Notre déontologie vise à donner des points de repère aussi bien aux personnes que nous accompagnons qu’aux personnes ou organisations qui nous font intervenir. Elle est un garde-fou pour se centrer en permanence sur l’objectif de l’accompagnement et le respect de la personne accompagnée.

Pour nous, le respect de la personne dans sa dimension psychique est un droit inaliénable. Nous sommes en permanence attentifs à la respecter dans son individualité, sans jugement et la laissons libre de ses choix même lorsque nous exprimons des conseils, des suggestions ou des préconisations.

Notre éthique s’exprime en 8 points :

1) Nous préservons la confidentialité de ce que nous livre la personne accompagnée.

2) Nous respectons l’intimité et ce qui peut se passer dans la vie privée de la personne, sans jugement et accueillons ces propos, si la personne en parle, avec bienveillance et intérêt pour ce que cela vient éclairer dans l’accompagnement.

3) Nous respectons la différence de chacun et la reconnaissons autant comme un droit que comme une richesse de notre société.

4) Nous défendons les valeurs de l’apprentissage, de la prise de conscience et du respect de l’autre. A ce titre, nous n’émettons aucun jugement.

5) Nous veillons à ce que la personne accompagnée, à tout moment, reste libre de ses choix.

6) Nous visons l’autonomie de la personne accompagnée. Nous veillons à lui transmettre les compétences nécessaires afin qu’aucune relation de dépendance ne s’installe entre elle et nous.

7) Nous nous réservons le droit de refuser une prestation si elle ne correspond pas à notre éthique et nos valeurs humanistes.

8) Afin de garantir notre professionnalisme, nous tenons nos compétences, nos connaissances à jour ; nous sommes supervisés dans notre pratique.

Nous contacter

Marie Bec

06 20 66 33 85

marie.bec@cabinetpresens.fr

 

Daniel Cossard

06 14 36 49 06

daniel.cossard@cabinetpresens.fr